Russie : un prêtre orthodoxe islamo-critique assassiné dans une église de Moscou

This article was published on http://www.bivouac-id.com/2009/11/21/russie-un-pretre-orthodoxe-islamo-critique-assassine-dans-une-eglise-de-moscou/

Russie : un prêtre orthodoxe islamo-critique assassiné dans une église de Moscou -

Un homme masqué a fait intrusion dans une église du sud de Moscou et y a tué un prêtre orthodoxe qui avait reçu des menaces de mort pour avoir converti des musulmans au christianisme et critiqué l’islam, rapporte-t-on de sources judiciaire et ecclésiastique.

Cet assassinat risque d’ébranler les délicates relations qu’entretient la puissante Eglise orthodoxe russe, très proche du Kremlin, avec la minorité musulmane de Russie, qui compte environ 20 millions de membres.

L’inconnu s’est approché jeudi soir du pope Daniil Sisoïev, 34 ans, dans sa petite église Saint-Thomas, lui a demandé de confirmer son identité et a ouvert le feu sur lui avec un pistolet, a dit le porte-parole du parquet général russe.

Sisoïev, blessé à la tête et dans le cou, a succombé alors qu’on le transportait à l’hôpital. Son maître de chapelle a été blessé durant l’attaque. Il a été hospitalisé et placé sous la protection d’un vigile armé.

IL CONVERTISSAIT DES MUSULMANS

Le parquet a fait savoir que les enquêteurs privilégiaient la thèse d’un meurtre à motivation religieuse.
Le père Sisoïev était originaire du Tatarstan, république russe à majorité musulmane. Il avait reçu des menaces pour avoir prêché la foi orthodoxe auprès de musulmans et de fidèles d’autres confessions chrétiennes.

“J’ai reçu une dizaine de messages électroniques où l’on promettait de me couper la tête (si je continuais à prêcher les musulmans)”, avait-il déclaré lors d’une émission télévisée en février 2008. “Mais pour moi, ne pas prêcher les musulmans est un péché”, avait-il souligné selon l’agence de presse Interfax.

CRITIQUE DE L’ISLAM

Dans des vidéos de conférences diffusées sur le site YouTube (vidéo en russe ICI), il critiquait sans ménagement l’islam, qu’il tenait moins pour une religion que pour “un projet comparable au national-socialisme ou à un parti communiste cherchant à faire advenir le royaume de Dieu sur terre avec des instruments humains”.

Il avait aussi écrit des livres comme “Une réponse orthodoxe à l’islam” et “Se marier avec un musulman” – dans lequel il recommandait aux femmes russes de ne pas épouser de musulmans….

Advertisements